Les écraseurs de crabes

Les écraseurs de crabes

Les limites du cabotage étaient traditionnellement établies du 30e au 72e degré de latitude nord et du 15e au 44e degré de longitude du méridien de Paris.

Mais il s’agissait alors du grand cabotage. Le petit cabotage comprenait les voyages entre deux ports français de l'Océan et le terme d’écraseurs de crabes renvoyait à une navigation en vue des côtes et dans laquelle on pratiquait souvent l’échouage.

On entendait par bornage la navigation faite par un navire jaugeant moins de 25 tonneaux avec faculté d'escales intermédiaires, entre son port d'attache et un autre port déterminé, mais qui n'en devait pas être distant de plus de quinze lieues marines.
musée de l'île Tatihou
Musée maritime
de Tatihou
musée de Regnéville
Musée maritime
de Regnéville


patrimoine.manche.fr
patrimoine.manche.fr
manche.fr