La construction navale

La construction navale

Si la construction navale en bois d’unités de pêche s’est maintenue jusqu’à la fin de XXe siècle, elle a pratiquement disparu, pour la marine de commerce, dans les années 1880-1885 même si les chantiers de Saint-Vaast-la-Hougue ont encore lancé leur dernier voilier de cabotage, le trois-mâts Saint-Marcouf, en 1900.

Au début du Second Empire, la construction est florissante en Basse-Normandie à Caen, à Saint-Vaast-la-Hougue, à Cherbourg et Granville où la plupart du temps, l'activité des chantiers s'effectue sans installation particulière sur l'estran.

Du projet au lancement, construire une carène enchaîne différents métiers : tracé des gabarits d'après les plans, montage des couples, pose du bordage, calfatage des bordés.
musée de l'île Tatihou
Musée maritime
de Tatihou
musée de Regnéville
Musée maritime
de Regnéville


patrimoine.manche.fr
patrimoine.manche.fr
manche.fr