patrimoine.manche.fr
patrimoine.manche.fr
manche.fr
section

Portraits de navires

Le cabotage

Bateau charbonnier en déchargement dans le port de Regnéville - Carte postale

Ce trafic du charbon avec le port de Regnéville préexistait à la construction des grands fours à chaux marchant à la houille.
En 1827, Regnéville en importe déjà 400 tonnes, exportant dans le même temps, avec 200 mouvements de navires, 6000 tonneaux de pierres à chaux.
En 1854, quand les quatre fours du Rey sont en activité, la houille représente un trafic de 7000 tonnes par an.
En 1857, le nombre de bâtiments fréquentant le port dépasse les quatre cents et le trafic estimé est de 17000 tonnes.
Photographies
image