Les écraseurs de crabes


musée de Regnéville



Goélette à hunier à clins et à faux sabords

Inventaire : RE_2000_002_001

image
image

Technique : Modèle de bateau à sec de toile
Matériau : Bois
Hauteur : 0,90m
Longueur : 1,05m
Largeur : 0,31m


Ce modèle, restauré en 2005 par François Renault, montre un gréement de goélette à huniers des années 1820-1830 qu’on peut rapprocher de la goélette La Toulonnaise lancée en 1823.
Mais la coque de ce modèle est montée à clins ce qui est rare pour un bateau de cette importance généralement bordé à franc-bord.

La qualité du bordage de la carène peut faire penser qu’il s’agirait alors d’un artefact du modèle et non de la réalité du modèle de référence. De la même façon, l’état du pont ne permet pas de déterminer s’il s’agit véritablement d’une unité de commerce ou d’un bâtiment militaire avec la présence sur le pont de deux affûts de pierriers et la peinture des faux sabords. (D’après les notes de restaurations de François Renault). Restauré en 2005 par François Renault.

Achat Étude Ruellan.