Les écraseurs de crabes


musée de Regnéville



Modèle de brick à sec de voiles

Inventaire : RE_1996_006_001

image
image

Technique : Modèle de bateau à sec de toile
Matériau : Bois
Hauteur : 0,72m
Longueur : 0,62m
Largeur : 0,23m
Période : Milieu du xixe siècle.
Millésime : Avant 1860


Coque monoxyle en mélèze

Le brick est un bâtiment à deux mâts : un grand mât et un mât de misaine, le premier ayant une quête sur l’avant, le second sur arrière.
L’origine du nom, adopté en France vers 1830 vient du nom de la grande voile aurique portée par le second mat, la brigantine.
Par synecdoque, ce nom renvoie chez les anglo-saxons au navire tout entier avec son abréviation « brig ».

Une contrainte de ce type de gréement est qu’il faut accéder à la mature pour établir les voiles.
Certaines vergues sont fixes, d’autres sont volantes (huniers, perroquets et cacatois) et peuvent être commandées avec des cargues depuis le pont.
Au cours du xixe siècle on note une évolution du gréement car l’on passe de trois voiles carrées par mat à cinq, cette division de la voilure étant sensée faciliter la manœuvre.

Achat Étude Boisgirard.