Naviguer en vue des côtes

Les instruments de navigation


musée de Regnéville



Sextant de pêcheur - Objet de navigation

Inventaire : RE_1996_001_006

Auteur : Fleury-Colombi, Hydrographe à Saint–Malo

image

Technique : Sextant en laiton assemblé par vis
Matériau : Vernier et limbe en argent
Hauteur : 0,35m
Période : Fin du xix e siècle.


Un sextant est un instrument de navigation à réflexion servant à mesurer la distance angulaire entre deux points aussi bien verticalement qu'horizontalement. Le sextant permet de mesurer la hauteur d'un astre au-dessus de l'horizon.

Son nom vient de l’ouverture angulaire de 60° (on parle d’un octant, si celle si est de 45°).
Il est utilisé pour faire le point hors de vue de terre, pratiquement en relevant la hauteur angulaire du soleil à midi c’est la méridienne.
Mais, en navigation côtière, il permet de calculer la distance d’un amer, ou de faire le point par relèvement de plusieurs amers comme des phares.

La précision de lecture de ces sextants dits de pêcheur est limitée par la présence d’une simple alidade au lieu d’une lunette.

Faisant partie de l’armement obligatoire des navires, ils étaient embarqués par les maîtres au cabotage qui ne possédaient pas une grande pratique de la navigation astronomique. Dans les ports, les opticiens et hydrographes se contentaient d’assembler et de régler des instruments sur lesquels ils apposaient leur marque.

Achat Hôtel des ventes, Vannes.