Portraits de navires

Le cabotage


musée de Regnéville



Jeune Euphémie de Saint-Servan - Tableau

Inventaire : RE_1995_001_001

Auteur : Louis-Antonin-Victor Pellegrin, (1836, 1884)

image

Technique : Aquarelle et encre de chine sur papier
Période : 3ème quart du xixe siècle.
Millésime : 1860
Inscriptions : Jne Euphémie de St Servan Comé par le Capne Giequiau, Armatr Mr Phelipot. -1850


A côté de la famille Roux de Marseille, une autre famille a exercé ses talents de portraitiste de navires à Marseille et à Toulon.

Il s'agit de celle des Pellegrin, Joseph-Honoré-Maxime à Marseille et Louis-Antonin-Victor Pellegrin à Toulon.
L’armement du navire est celui du malouin Charles Phelipot.

Celui ci possédait en 1845 l’Euphémie, brick construit en l'an 1836 à Pleurtuit, d’un port de 103 tonneaux. Quinze ans plus tard, il ajoute à sa flotte la goélette La Jeune-Ephémie commandée par le capitaine (Jacques-Luc ?) Gicquiau.

Le navire porte à la poupe, sur le mat d’artimon, le pavillon national et sur l’autre mat, le pavillon du quartier maritime, celui de Saint-Malo qui se compose de cinq bandes alternes et verticales, à savoir deux bleues et trois jaunes.

Achat Hôtel des ventes, Vannes.