La vie maritime


musée de Regnéville



Image de dévotion À Notre Dame de Grâce - Lithographie

Inventaire : RE_1993_019_001

Auteur : H. Janin

image

Technique : Lithographie
Matériau : Papier
Hauteur : 0,25m
Largeur : 0,32m
Période : Milieu du xixe siècle
Inscriptions : Notre Dame de Grace / Senora M(a)estra de Gracia / La Sainte Mère de Dieu et Notre Espoir dans les cieux et notre ancre de salut sur la terre / Virgen madre de dios esta esperanza … en los cielos y encla nuestra de tierra


Cette lithographie populaire éditée à Paris par l’éditeur lithographe H. Jannin, au milieu du xixe siècle, témoigne de la diffusion du culte et du vocable de Notre-Dame de Grâce à Honfleur au delà des frontières.
À Honfleur, l’origine du vocable est à rechercher dans la doctrine bernardine : la Vierge comme l’aqueduc de la Grâce, elle est le vaisseau, le chemin dans la mer et le filet, elle est surtout la protectrice des marins et des pêcheurs à cause de son surnom d'Étoile de la mer (Stella Maris).

En Basse-Normandie, d’autres sanctuaires contenant des ex-votos, églises paroissiales ou chapelle des marins, n’emportent pas avec eux la dévotion à un vocable hyperdulique particulier.
Comme sanctuaires marins secondaires on peut citer N.D. de la Délivrance, N.D. du Cap Lihou à Granville, la chapelle des marins de Gatteville et celle de Saint-Vaast-la-Hougue.

Achat F. Bouvet.