La vie maritime


musée de Regnéville



Modèle de trois-mâts - Diorama

Inventaire : RE_1993_016_001

Auteur : Victor Letouzé, Matelot sur le Kléber

image

Technique : Diorama
Matériau : Bois, verre
Période : Début du xxe siècle.


Cette germaine de matelot a été réalisée par Prosper Letouzé originaire de Regnéville embarqué en 1917 comme matelot à bord du caboteur Kléber.
Le 7 septembre 1917, le trois-mâts barque Kléber armé à Cancale et commandé par le capitaine Le Fauve, maître au cabotage de Granville, parti de Port-Talbot en direction de la Rochelle avec un chargement de charbon est attaqué, vers cinq heures du soir, par un sous-marin allemand mouilleur de mines dans les parages de Groix.
Les deux officiers du Kléber sont tués et le navire doit être un moment abandonné.
Le sous-marin ayant capturé l’équipage du caboteur à la dérive sur les canots du bord, le regroupe sur le pont de l’U-boot pour en faire un bouclier humain lui permettant d’approcher et d’achever le Kléber.
Le servant de la pièce de 47mm du Kléber, resté à bord, ouvre le feu sur l’U.C. 71 du lieutenant R. Saltzwedel et le contraint à plonger en catastrophe abandonnant l’équipage resté sur le pont et qui se sauve à bord des canots restés en remorque, faisant prisonnière du même coup la sentinelle allemande…
Le Kleber avait été construit en 1907 pour la pêche sur les bancs de Terre-neuve.
Vendu après la guerre en Italie et renommé Giovanni-Maria, il est abandonné dans le port de Matezzo et affrété avec l’exodus après la Seconde guerre mondiale pour transporter des émigrants juifs de Corse en Palestine en novembre 1949.

Achat R. Voisin.