Naviguer en vue des côtes

Les instructions nautiques


musée de Regnéville



Code Reynold - Imprimé

Inventaire : RE_1991_019_004

Auteur : Charles de Reynold-Chauvancy

image
image
Page de gauche : la signature de l’auteur
image
Signaux de guerre et de commerce français.
image
Signaux de guerre et de commerce français, détail : “communication avec la terre”.

Technique : Imprimé
Hauteur : 0,215m
Largeur : 0,14m
Période : 3ème quart du xixe siècle.
Millésime : 1857
Inscriptions : Sur la première page : Nom du navire : L’Émilie Marie ; en dessous : Port d’armement : Caen


En 1855, Charles Reynold, lieutenant de port à l'île de La Réunion, rédigea un code de télégraphie nautique polyglotte rendu obligatoire aux marines militaires et de commerce française et adopté par 15 nations étrangères.

Trois signaux permettaient de transmettre 18000 mots.
L'Angleterre refusa de l'appliquer.

En 1863, le ministre de la Marine abrogea le décret de 1855 et envoya une commission travailler avec le Board of Trade pour la validation du nouveau code connu sous le nom de Code Larkins qui fut adopté internationalement et devint le Code International des Signaux.

Télégraphie nautique polyglotte internationale, réglementaire pour les bâtiments de guerre et de commerce français par Charles de Reynold-Chauvancy,... 2me édition [Texte imprimé] Paris : L. Hachette, 1857. 4e éd.


Don R. Voisin.