La construction navale

Construction de la charpente


musée de Regnéville



Épave de la Léonie Céline - Goélette de cabotage

Inventaire : RE_1991_017_001

image
image
Épave de la Léonie Céline, détail de la charpente.
image
Épave de la Léonie Céline, détail de la charpente.


Matériau : Chêne
Hauteur : 2,20m
Largeur : 5,04m
Période : 3ème quart du xixe siècle.
Millésime : 1854


retrouvée en 1990 aux Moitiers d’Allonne

L’épave de la goélette Léonie-Celine a été retrouvée sur le rivage des Moitiers d'Allonne (50) en 1990.
Il s’agissait d’une goélette de 76,24 tonneaux, construite à Honfleur en 1854 pour un armateur de Belle-Île.
En 1864, elle est vendue à Paimpol et rejaugée à 69,32 tonneaux.
Elle navigue à la pêche sur les bancs jusqu'en 1868 où elle est réarmée au cabotage.
Achetée le 20 juin 1874 par la compagnie Postel de Cherbourg, elle est rachetée en 1883 par l’armement Mauger de Courseulles.
Elle fait naufrage sur les côtes de Baubigny lors de son quatrième voyage à Swansea.

Don