Portraits de navires

Le cabotage


musée de Regnéville



Regnéville, vue prise de la grève - Carte postale

Inventaire : RE_1990_001_015

Auteur : H. Gaspard, Flers

image

Technique : Photographie
Matériau : Carte postale
Hauteur : 0,09m
Longueur : 0,14m
Période : 1er quart du xxe siècle.
Inscriptions : En bas à gauche : H. Gaspard, Flers - Legoguelin, éditeur


Au début du xixe siècle, dans l’immédiate avant-guerre, les bateaux qui s’échouent dans le port de Regnéville présentent des tonnages plus modestes qu’un quart de siècle auparavant.

S’il n’est pas possible de toujours les identifier formellement, figurent sur la série de cartes postales éditées à cette date les plus grosses unités comme la goélette Madeleine de 38 tonneaux de l’armement Esnol , la Gracieuse de 65,9 tonneaux, les lougres Anna et Saint-Joseph de 21 tonneaux appartenant à l’armement Gambillon de Regnéville.

Achat La Métairie, antiquités.