Acheter et consommer

Les produits de la mer


musée de l'île Tatihou



Nature morte aux harengs fumés - tableau

Inventaire : 010_01_001

Auteur : Evert Pieters, Amsterdam, 1856 ; 1932

image
image
Traité des pesches de Duhamel du Monceau, 1769

Technique : Huile sur bois
Hauteur : 32 cm
Longueur : 49,5 cm
Période : 2e moitié 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle
Inscriptions : signé en bas à gauche Evert Pieters


Le hareng était auparavant la nourriture par excellence du pauvre et des jours de Carême. La pêche aux harengs se pratique en Normandie depuis le Moyen âge mais seule la pêche de l'automne permet de ramener du poisson frais au port. Pendant les autres saisons, le hareng est salé à bord. Une fois débarqué, qu'il soit frais ou salé, le poisson peut être fumé dans des saurisseries ou boucanes. La durée de fumage dépend à la fois de l'état d'origine et du produit désiré : hareng saur, bouffi… Les poissons salés et fumés sont ensuite transportés dans des tonneaux ou barils expédiés par route ou par voie d’eau.
Les natures mortes présentent rarement des harengs fumés. Ceux-ci sont prêts à être dégustés mais le peintre a, comme souvent dans ce style de peinture, ajouté un élément symbolique, un livre.