La construction navale

Du modèle au plan


musée de l'île Tatihou



Vue des chantiers de Saint-Vast-La-Hougue - Tableau

Inventaire : 007_01_018

Auteur : Gustave Paviez

image

Technique : Peinture à l’huile
Matériau : Toile
Hauteur : 0,52m
Longueur : 0,76m
Période : Milieu du xixe siècle.
Inscriptions : GVE PAVIEZ


En 1830, la flotte de Saint-Vaast comptait seulement une trentaine de petits navires presque exclusivement employés à la pêche du poisson.

Les travaux du port vont permettre aux navires du cabotage d’y stationner.

En 1843, 80 navires sont employés au grand et petit cabotage et vingt-cinq bâtiments sont destinés au seul commerce des huîtres. Le milieu du xixe siècle représente l’âge d'or de la construction navale à Saint-Vaast.

On y construit les grandes bisquines de cabotage, des bateaux de 19 à 20 mètres de long et de cinq à six mètres de large pouvant jauger plus d'une centaine de tonneaux comme la Jeanne d'Arc de 138 tonneaux construite en 1846 par le chantier Lévèque.