Portraits de navires

Le cabotage


musée de l'île Tatihou



Goélette L’Émilie de Rouen - Tableau

Inventaire : 005_02_001

Auteur : Anonyme

image

Technique : Plume et aquarelle sur papier
Hauteur : 0,587m
Largeur : 0,705m
Précision sur les dimensions : Avec cadre
Période : 2e quart du xixe siècle.
Millésime : 1830
Inscriptions : Goélette L’Émilie de Rouen Capne Pilastre né en 1751 mort en 1836


Par sa forme de carène, l’Émilie se rapproche des dogres, bâtiments de commerce pêchant le hareng en Manche et dans la mer du Nord (le dogger-bank des zones météo).
Le gréement de dogre se compose principalement d’un grand mât portant deux voiles carrées, et d’un mât plus petit gréé d'une voile carrée et d'une petite brigantine.

Mais sur l’Emilie on constate la présence d’une voile aurique sur le grand mât, ce qui justifie l’appellation de goélette qui a été ajoutée dans la légende.